23/11/2013

Circulation à Rive : de qui se moque-t-on ?

Le 8 novembre dernier paraissait dans la Feuille d’avis officielle (p. 5), l’enquête publique relative à la pérennisation du changement de circulation instauré dans le quartier du rond-point de Rive le 10 décembre 2012, au titre de mesure à l’essai. Cette modification avait fait l’objet d’une pétition des commerçants et le rapport du Conseil d’Etat a été déposé le 25 juillet 2013 (P 1852-B). Le Groupement Transports et Economie (GTE), qui réunit les défenseurs d'une politique des transports axée sur les besoins des entreprises, admet que la mesure a eu des effets positifs sur la circulation des véhicules des TPG.

 

 

1104162_pic_970x641.jpg

Le GTE s’oppose cependant à la pérennisation de l’opération. Pour plusieurs raisons. La première de ces raisons est que le Département n’a pas respecté l’engagement qu’il avait pris devant le Grand Conseil lorsqu’il a répondu à la pétition des commerçants. En effet, le rapport 1852-B mentionne qu’un bilan sera effectué en consultant notamment les commerçants, les riverains et les TPG. Or selon les informations en notre possession, seuls les TPG ont été consultés, ce qui est inacceptable. Les bases manquent donc pour pouvoir juger de manière objective la pertinence du nouveau schéma de circulation. 

Le GTE demande également une analyse chiffrée des conséquences de l’opération sur le trafic individuel motorisé. À cette fin, il est nécessaire de rétablir l’ancien schéma de circulation pendant une phase test de 6 mois, exception faite des mesures prises pour améliorer les temps de parcours des trams et des bus, qui présentent un bilan satisfaisant. 

Sur le plan détaillé, le GTE accepte certaines modifications tandis qu’il en rejette d’autres. Nous renvoyons le lecteur intéressé à la réponse que le GTE a faite dans le cadre de l’enquête publique.

Enfin, une fois de plus, le GTE déplore le saucissonnage de la gestion de la circulation au centre-ville. Il existe en effet une vision globale de réaménagement du quartier de Rive autour du futur parking des Clés-de-Rive. Tant que ce parking ne sera pas réalisé, les mesures prises ne feront qu’entraver la circulation et la reporter ailleurs.

11:21 Publié dans Circulation, Genève, Politique genevoise, Stationnement | Tags : rive, commerces, pétition, embouteillages, tpg | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

27/06/2013

Stationnement : satisfaction relative

Enfin, le règlement stipulant les mécanismes de compensation des places de parking vient d’être validé par le Conseil d’Etat. Il aura fallu plus de six mois de négociations, serrées mais constructives, pour parvenir à un texte, dont il est trop tôt pour savoir s’il signera la paix du stationnement à Genève, mais qui clarifie désormais la mise en œuvre de la loi votée il y a plus d’une année par le Grand Conseil.

Une bonne partie des propositions émanant des milieux professionnels a été reprise dans la version finale du règlement. Pour que leur satisfaction soit totale, il aurait naturellement fallu que leurs propositions figurent intégralement  dans les articles du règlement. La satisfaction en restera donc au stade du « relatif » car, sur certains points, il a fallu se contenter de simples mentions dans l’exposé des motifs.

La mise en œuvre du principe de compensation sera examinée régulièrement par un comité de suivi dans lequel l’économie sera représentée et aura son mot à dire, ce qu'elle ne manquera pas de faire. Gageons aussi que les représentants des usagers des transports individuels motorisés seront attentifs à une application rigoureuse de la compensation et qu’ils n’hésiteront pas à se manifester si, d’aventure, le mécanisme venait à se gripper.

18:32 Publié dans Circulation, Genève, Politique genevoise, Stationnement | Tags : stationnement, parkings | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |